Réunion du Comité de pilotage du plan national de prévention du dopage et des conduites dopantes

3 mars 2021

Le 23 février dernier, Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports, a présidé un comité de pilotage du plan national de prévention du dopage et des conduites dopantes.
Ce comité, qui comprend des représentants de l’ensemble des acteurs institutionnels impliqués dans la lutte contre le dopage en France (mouvement sportif, AFLD, partenaires sociaux, universitaires, corps médicaux, etc) avait vocation à échanger sur la mise en œuvre du Plan national de prévention 2020-2024 et a pris connaissance du Guide d’accompagnement à destination des fédérations sportives.

Quelques jours seulement après la promulgation de la loi permettant la transposition du nouveau code mondial antidopage dans le droit français, la Ministre a ainsi rappelé son ambition :
-  D’une part, un Plan national le plus pragmatique et concret possible, qui identifie clairement, pour chaque mesure : les actions, les cibles, la structure pilote et les partenaires contributeurs,
-  D’autre part, un Guide d’accompagnement complet à destination des cadres d’Etat intervenant dans les fédérations sportives afin qu’ils puissent déployer de manière cohérente la politique du ministère chargé des Sports visant à lutter contre toutes les formes de dopage et d’addictions.

Pour l’année 2021, la Ministre a fixé les priorités suivantes :

• Lancement des campagnes d’élaboration des stratégies fédérales de prévention du dopage, notamment en lien avec les campagnes de renouvellement des délégations pour les fédérations concernées,
• Déploiement d’un module de formation sur la prévention du dopage à destination des sportifs inscrits dans les Parcours de performance fédéraux (PPF), avec un double objectif : formation avant l’été de 100% des sportifs qualifiés pour les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 ; et formation de 100% des sportifs des PPF au cours de la saison sportive 2021-22,
• Organisation de formations complémentaires à l’attention des dirigeants et personnels de l’encadrement,
• Conclusion de 3 chartes sur la prévention du dopage et des conduites dopantes avec :
-  Les grandes enseignes du secteur des salles de remise en forme autour d’un engagement pour la mise en place d’outils de sensibilisation à auprès des pratiquants et clients, en lien avec les perspectives de réouverture de ces établissements,
-  L’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes et l’Ordre des médecins sur les principes à respecter pour les intervenants auprès des sportifs de tout niveau, licenciés ou non licenciés,
• Accompagnement de la publication d’une norme européenne relative aux denrées alimentaires destinées aux sportifs, permettant d’attester que les modes de production garantissent l’absence de produits dopants,
• Diffusion d’outils de communication avec une charte graphique unique pour faciliter les actions de prévention lors des grandes manifestations et évènements,
• Déploiement d’un premier « Programme d’éducation » de l’AFLD à destination des sportifs du groupe cible dans le cadre des engagements résultat du nouveau code mondial antidopage.

Une prochaine réunion du comité de pilotage sera organisée en décembre 2021 pour dresser un point d’étape.

Tous les documents sont désormais disponibles sur le site du ministère :

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Le groupement d’intérêt public « Agence nationale du Sport » repose sur plusieurs principes d’action : La haute performance et le développement des pratiques sportives

http://www.agencedusport.fr/

Restons en Contact