LE SPORT EN 2022

27 avril 2022

Le quinquennat du Président de la République a débuté sur un élan sportif avec l’attribution à la France des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Dans cette perspective, l’ensemble des agents du ministère des Sports et moi n’avons eu de cesse de déployer toute notre énergie à renforcer les moyens pour la haute performance sportive et nos athlètes, la démocratisation du sport pour tous et toutes et le rayonnement de notre pays afin qu’il demeure au centre de l’échiquier du sport international d’ici 2024 et au-delà.
Depuis mon arrivée en septembre 2018, nous avons œuvré à ancrer le sport dans de nombreuses autres politiques publiques. Au service de l’éducation, d’abord, ce qui est à mes yeux l’héritage le plus précieux et pérenne des Jeux en France.
Au bénéfice de la santé, bien sûr avec la création du réseau des maisons sport-santé promises par le Président et le développement du sport sur ordonnance.


En appui de la politique de la ville, bien sûr, pour utiliser le sport dans toutes ses dimensions d’inclusion, de cohésion et d’apprentissage de la citoyenneté.
Au cœur de la politique de l’emploi, enfin, pour permettre à des jeunes de trouver un métier grâce au sport. Nombre de ces avancées ont été inscrites dans la loi confortant le respect des principes de la République et de la loi Démocratiser le sport en France.
Au cours de ces 4 années, nous avons aussi affronté des crises dont nous sommes collectivement sortis grandis et renforcés dans nos convictions que le sport doit jouer un rôle encore plus prépondérant dans notre société. Je suis fière que nous ayons trouvé une issue positive à la réforme des conseillers techniques sportifs qui consolide le rôle des cadres d’Etat dans notre modèle sportif. Satisfaite d’avoir pu doubler le budget du ministère des Sports depuis 2018 et créé le Pass’Sport qui a déjà permis à 1,1 million de jeunes de rejoindre un club. Heureuse, aussi, du travail colossal réalisé pour lutter contre les violences et rendre le sport plus sûr et responsable qu’hier. Rassurée, enfin, que l’Etat ait pleinement joué son rôle de bouclier pour protéger l’écosystème sportif face une crise sanitaire sans précédent et accompagner sa relance.
De ces épreuves, je retiendrai la grande résilience, la solidarité et l’esprit combattif des acteurs sportifs. Nous sortons grandis et transformés de ces tempêtes. Assurés que le sport doit jouer un rôle toujours plus central dans la vie, la santé et l’épanouissement de nos concitoyens qu’il s’agisse de le pratiquer ou de le regarder.

ROXANA MARACINEANU

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Le groupement d’intérêt public « Agence nationale du Sport » repose sur plusieurs principes d’action : La haute performance et le développement des pratiques sportives

http://www.agencedusport.fr/

Restons en Contact