Conférence nationale de consensus sur l’aisance aquatique

21 janvier 2020

La ministre des Sports Roxana Maracineanu est intervenue ce lundi 20 janvier lors de l’ouverture de la Conférence nationale de consensus sur l’aisance aquatique qui se tient à Reims jusqu’à mercredi.

Au regard du nombre de noyades constaté chez les moins de 6 ans (+132% entre 2015 et 2018), l’aisance aquatique s’impose comme un enjeu de politique publique et de sécurité majeur. C’est une politique gouvernementale identifiée comme OVQ, devenue un « objet de la vie quotidienne ». Le développement de l’aisance aquatique se situe au carrefour de questions d’éducation, de citoyenneté, de santé et de lutte contre les noyades accidentelles. C’est dans ce contexte que se tient depuis lundi une conférence nationale de consensus consacrée à l’aisance aquatique d’enfants de 4, 5 et 6 ans.

Réunis au CREPS de Reims, une cinquantaine d’experts, reconnus pour leurs travaux ou personnes engagées institutionnellement, sont sollicités dans le cadre de tables rondes, pour apporter leurs réponses à des questions autour de la définition du concept d’aisance aquatique, sa finalité ou encore les conditions d’encadrement pour favoriser le développement de l’aisance aquatique chez les jeunes enfants, etc

« Le but de cette conférence est vraiment de définir nos priorités d’action contre les noyades des jeunes enfants, car la hausse des noyades chez les moins de 6 ans est intolérable a rappelé le ministre des Sports lors de son discours d’ouverture ce lundi 20 janvier. Il y a des moyens de prévenir, mais il y a aussi une réponse éducative adaptée qui est la responsabilité de tous les acteurs qui vont s’investir dans cette réflexion. L’un des freins pour développer l’aisance aquatique reste par exemple le manque d’équipements, de piscines, partout en France. Ou encore le fait que les métiers de surveillants de baignade ou maîtres-nageurs sauveteurs sont en tension actuellement. Ces trois jours où nous allons échanger permettront de mettre ensemble des moyens humains et financier en coordonnant nos actions. »

À l’issue de la conférence, le jury composé de personnalités indépendantes sera chargé de faire une synthèse des travaux, qui sera remis à la ministre, de façon à établir des recommandations de politique publique volontariste.

Retrouvez les informations relatives à la conférence ci-dessous :
http://sports.gouv.fr/autres/AisanceAqua_Conf_Plaket_v4b.pdf

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Le groupement d’intérêt public « Agence nationale du Sport » repose sur plusieurs principes d’action : La haute performance et le développement des pratiques sportives

http://www.agencedusport.fr/

Restons en Contact