www.sports.gouv.fr
Décès de Christophe Dominici
mercredi, 25 novembre 2020

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports, ont appris la disparition aussi soudaine que prématurée de l’une des figures emblématiques du rugby français,Christophe Dominici, ce mardi 24 novembre, à l’âge de 48 ans.

Né le 20 mai 1972 à Toulon, fils d’un ancien gardien de but amateur, l’ancien joueur du RC Toulon (1993-1997) et du Stade Français (1997-2008), vainqueur à 5 reprises du Bouclier de Brennus avec le club parisien, Christophe Dominici était un joueur atypique, imprévisible, mais aussi un formidable compétiteur et un homme engagé à la sensibilité exacerbée.

Considéré comme l’un des meilleurs ailiers français de sa génération, Christophe Dominici comptait 67 sélections en équipe de France, avec laquelle il a remporté quatre Tournoi des Six Nations, dont deux Grand Chelems. Son génie du jeu, sa vitesse et ses crochets déroutants avaient éclaté au grand jour lors de l’exploit du XV de France face au All Blacks en demi-finale de la Coupe du Monde de rugby 1999. À Twickenham, emmenée par un Dominici intenable, l’équipe de France avait signé l’un des plus grands exploits de son histoire en renversant la Nouvelle-Zélande de Jonah Lomu (43-31).

Christophe Dominici avait également participé à la Coupe du monde 2007 à l’issue de laquelle il avait été nommé « meilleur marqueur français du tournoi » avant de ranger les crampons un an plus tard à 36 ans.

Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu adressent leurs plus sincères condoléances à la famille de Christophe Dominici ainsi qu’à ses proches.