www.sports.gouv.fr
Paris 2024 dévoile le visage de ses Jeux
mardi, 22 octobre 2019
img

Paris 2024 a dévoilé ce lundi 21 octobre son nouvel emblème, lors d’un événement participatif et sportif au Grand Rex, en présence de la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, et de nombreux représentants du mouvement sportif français.

L’événement a rassemblé plus de 700 coureurs de tous les horizons, emmenés par des médaillés olympiques et paralympiques, à l’image de Renaud Lavillenie, Nantenin Keita ou encore de Sarah Ourahmoune. Leurs différents parcours au cœur de Paris et de la Seine-Saint-Denis ont permis de dessiner les contours du nouvel emblème de Paris 2024, révélé sur l’écran géant du Grand Rex à 20h24 précises.

Ce nouvel emblème présente un visage inédit pour refléter une nouvelle étape du projet de Paris 2024. Pendant la phase de candidature, l’emblème avait un objectif : valoriser l’attractivité et la notoriété internationale de Paris et de la France. Désormais, les enjeux sont différents pour Paris 2024, comme l’explique le Président du COJO, Tony Estanguet. « À l’approche du passage de flambeau entre Tokyo 2020 et Paris 2024, nous avons fait le choix d’un emblème qui raconte notre vision des Jeux. »

Cet emblème associe trois symboles iconiques – la médaille d’or, la flamme et Marianne – pour incarner des Jeux humanistes et fraternels et place au cœur de son identité visuelle des valeurs qui sont chères à la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, celles de notre République et de la place capitale que les femmes occupent dans le sport.
Pour la première fois dans l’Histoire des Jeux, il est commun aux Jeux Olympiques et Paralympiques. Ce choix fort témoigne de la volonté de Paris 2024 d’être aussi exigeant et performant dans l’organisation des Jeux Olympiques et des Jeux Paralympiques.

Paris 2024 souhaite que son héritage contribue à changer les regards sur le handicap et à faciliter l’accès à la pratique sportive pour tous. Une démarche à laquelle s’associe pleinement la ministre des Sports qui a salué ce symbole puissant en rappelant son attachement profond à assurer une meilleure parité dans le sport et à faire en sorte que « les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 puissent changer la place du sport dans la société et soient plus largement un moyen de transformer la société ». La ministre présentera ces prochaines semaines une stratégie nationale sport handicap afin de rendre les activités et les équipements accessibles à chaque personne, quelle que soit sa situation et son handicap, ces prochaines années.