www.sports.gouv.fr
La vie au village
dimanche, 23 juin 2013
img

Sérénité, c’est le premier mot qui vient à l’esprit quand on visite le village principal de ces jeux. Ses constructions sont destinées à devenir une cité universitaire pour accueillir une partie des 35 000 étudiants de Mersin. Une fois passé le filtrage de l’entrée, le calme est là.

Dans un immeuble fraichement construit et livré, partagé avec la principauté d’Andorre, les athlètes français y passent le plus clair de leur temps quand ils ne s’entrainent pas ou sont en compétition. Dans ce bâtiment décoré des anneaux olympiques bleu blanc et rouge, tout peut être traité : l’habillement, les soucis de santé, les tâches administratives, les déplacements sur les sites, vers la France…. A l’entrée, le tableau d’honneur qui se garnit chaque jour.

Au premier étage, les cadres de la délégation française s’occupent des pensionnaires avec plusieurs salles de massage, un cabinet de consultation médicale, un vestiaire et des bureaux. Dans les autres niveaux, ce sont les chambres qui accueillent les sportifs et cadres techniques. La journée, le village vit au rythme des arrivées et départs des équipes. Le soir, le rythme est plus calme avec un espace détente, un village de produits régionaux et des lieux de discussion.

C’est cette expérience de vie en collectivité que les jeunes français qui participent aux épreuves viennent chercher, découvrant cette ambiance et espérant la retrouver à Rio.