www.sports.gouv.fr
Samedi 22 juin 2013 : Interview : Alain Amade, président de la confédération méditerranéenne et africaine de jet ski
samedi, 22 juin 2013

Alain Amade est un dirigeant heureux. Malgré les craintes possibles, le plan d’eau aménagé sur la marina de Mersin est parfait, grâce à un travail colossal des organisateurs.

Deux épreuves au programme de ces jeux : le slalom et les figures.
Représentant officiel de la fédération, il coordonne l’organisation et veille à son bon déroulement. Au-delà de la réussite de ces jeux, il place beaucoup d’espoirs sur les retombées pour le ski nautique dans cette région du monde.

Ainsi, il affirme de manière optimiste « La Turquie est en plein développement de cette activité sportive. Ce sont près de 4 stades de ski qui apparaissent chaque année, vecteurs de développement économique et sportif ». Son rôle ici est donc de dynamiser et d’organiser sur le plan sportif ce développement. Sa mission est aussi de former des juges turcs, présents sur l’épreuve, qui seront les vecteurs du développement du ski nautique.

Il sera d’autant plus satisfait si les espoirs de médailles françaises placés en Clémentine Lucine (valeur sûre avec ses nombreux titres), Manon Costard et Thibault Dailland (étoiles montantes du ski nautique) sont atteints.