www.sports.gouv.fr
Roxana MARACINEANU visite le centre d’hébergement d’urgence installé à l’INSEP
vendredi, 18 janvier 2019
img

Roxana Maracineanu, ministre des sports, s’est rendue vendredi 18 janvier, en présence de Michel Cadot, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, auprès des personnes accueillies dans le nouveau centre d’hébergement d’urgence ouvert le 27 novembre sur le site de l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (INSEP) à Paris (12e).

L’INSEP fait partie de l’un des bâtiments publics de l’Etat mis à disposition temporairement pour héberger des personnes à la rue en période hivernale.

Le gouvernement a affiché très tôt sa volonté de mobiliser le foncier de l’Etat permettant d’ouvrir de nouvelles places d’hébergement d’urgence. En signe de solidarité, Roxana Maracineanu, ministre des Sports a proposé à Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement d’occuper une partie des locaux de l’INSEP (Paris 12e) pour y créer, pour la première fois, un centre d’hébergement d’urgence (CHU), géré par Emmaüs Solidarité.
Les locaux, vacants depuis le départ du Pôle France Boxe, accueillent 88 hommes isolés. L’exemple de l’INSEP est une illustration de la méthode utilisée par l’Etat pour répondre aux besoins d’hébergement d’urgence : utiliser dès que possible le foncier de l’Etat et tous les autres sites qui permettent de mettre en place des dispositifs en « intercalaire ». Il s’agit de sites inoccupés en attente d’affectation, de cession ou en attente de travaux, réaménagés temporairement en centres d’hébergement d’urgence.
A cette occasion, la ministre des sports a lancé un appel au mouvement sportif pour mettre à disposition ses équipements vacants afin d’y accueillir des personnes en situation de grande précarité.

> Télécharger le dossier de presse