Plan de Prévention du dopage et des conduites dopantes dans les activités physiques et sportives 2019-2024

Le 19e colloque national « Pour un sport sans dopage » s’est tenu vendredi 29 mars 2019 à la Maison du sport français. A cette occasion, la Ministre des Sports a lancé officiellement le "Plan de Prévention du dopage et des conduites dopantes dans les activités physiques et sportives 2019-2024".

Cette journée de conférences, d’échanges et de débats a été marquée par une volonté forte et partagée d’amener les participants à prendre conscience des enjeux autour de la lutte contre le dopage et de nourrir les coopérations existantes en matière d’information et de sensibilisation antidopage. En plus des traditionnels sujets d’actualité relatifs aux évolutions législatives et réglementaires aux niveaux national et international, ce rassemblement a largement mis l’accent sur les programmes de prévention.

Le ministère des Sports a d’ailleurs profité de cette occasion pour présenter le 4e plan national de prévention du dopage et des conduites dopantes. Les différents ateliers et tables-rondes ont permis aux près de 250 participants d’échanger sur des thématiques médicales, juridiques et de prévention et d’éducation, et de partager leurs bonnes pratiques. Cette année, les organisateurs ont souhaité mettre en avant l’implication des sportifs eux-mêmes comme acteurs dans la lutte pour un sport sans dopage et rappeler l’importance de placer les sportifs au coeur du dispositif antidopage. Dans l’après-midi, la parole a été laissée aux sportifs qui ont pu témoigner de leur expérience en matière de lutte antidopage.

La victoire du sport propre a conduit certains d’entre eux à se voir attribuer tardivement une médaille olympique en raison de la disqualification de concurrents. Les sportifs ont également rappelé l’importance de mener des actions concrètes de sensibilisation et d’éducation antidopage, notamment à destination des jeunes publics.

Cette 19e édition du colloque national « Pour un sport sans dopage » marque une nouvelle avancée et est résolument tournée vers les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. La 20e édition, à l’horizon 2020, est déjà dans
la ligne de mire.

Roxana Maracineanu, ministre des Sports : « J’ai toujours été très engagée sur la question du dopage et dès mon arrivée au ministère des Sports, la santé des sportifs et la lutte contre toute forme de tricherie dans le sport a été ma priorité. Outre le renforcement de notre dispositif législatif en cohérence avec le code mondial antidopage et le soutien de l’Etat pour doter notre pays d’un laboratoire de pointe, le ministère des sports porte un ambitieux plan national de prévention du dopage et des conduites dopantes 2019-2024 pour une meilleure coordination de tous. Ce programme, au-delà des sportifs concerne aussi l’ensemble de la communauté du sport : athlètes, entraîneurs, pratiquants de loisirs et leur entourage. C’est un combat de tous les instants, dans lequel les athlètes doivent être impliqués à nos côtés. »

Dominique Laurent, présidente de l’AFLD : « Replacer les sportifs au coeur de la politique antidopage est une volonté que nous partageons tous. Je me réjouis de la tribune dont ils ont bénéficié cette année lors du colloque. L’implication de sportifs de haut niveau à nos côtés est un atout précieux pour sensibiliser l’ensemble du mouvement sportif. »

Denis Masseglia, président du CNOSF : « Notre pays accueillera les Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris en 2024 et les réformes engagées en matière de lutte contre le dopage permettront d’affirmer aux yeux du monde que le seul sport que l’on souhaite voir s’exprimer et être récompensé est un sport propre et authentique. »

Dernière mise à jour le 22 mai 2019

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Le groupement d’intérêt public « Agence nationale du Sport » repose sur plusieurs principes d’action : La haute performance et le développement des pratiques sportives

http://www.agencedusport.fr/

Restons en Contact

Un réseau au service des sportifs